Bilan Podologique Paris 17 - Pied diabétique

Au sein du cabinet de podologie du 17ème arrondissement de Paris, votre pédicure-podologue vous explique en quoi le diabète peut avoir de nombreuses complications sur le pied, en particulier lorsqu'il existe une neuropathie, associée ou non à une artériopathie.

Les complications du diabète sur le pied diabétique.

La neuropathie diabétique est un trouble du nerf périphérique correspondant à la perte de sensibilité (partielle à totale) au niveau des extrémités : les pieds. Cette anesthésie a pour conséquence directe d'empêcher la personne atteinte de cette neuropathie de sentir une quelconque blessure au niveau du pied diabétique.

Quant à l'artériopathie diabétique, elle correspond à des lésions au niveau de la macrocirculation (grosses artères) mais aussi de la microcirculation (artérioles). Elle sera à l'origine au niveau du pied diabétique d'un retard de cicatrisation en cas de plaie, de risques d'infection majorés, voire d'une nécrose (mort des cellules).

Le bilan podologique est un état des lieux des complications du diabète au niveau du pied diabétique.

Ce bilan permet de diagnostiquer l'existence d'une neuropathie et de suspecter une artériopathie.

Il reprend également l'ensemble des facteurs de risque et antécédents du patient à l'origine de la majoration des risques podologiques liés au diabète, ainsi que les phénomènes stato-dynamiques inhérents au sujet (troubles statiques du pied et autre déformations favorisant les contraintes).

Ce bilan va permettre de « grader » le diabète selon sa sévérité.

La gradation permet de dépister le risque de lésion du pied diabétique.

Ces grades (de 0 à 3) permettent d'évaluer les risques liés à la sévérité du diabète. La gradation a donc pour objectif d'établir les différents moyens de prévention du risque podologique, adapté à chaque patient.

Bilan podologique à ParisBilan podologique

Le grade 0 sous-entend que le patient n'est pas atteint de neuropathie. Le grade 1 correspond à l'existence d'une neuropathie à type de perte de sensation.

Le grade 2 associe l'existence d'une neuropathie à une déformation du pied et/ou une artérite.

Le grade 3 existe lorsqu'il existe des antécédents d'amputation ou ulcération chronique d'un pied (supérieure à trois mois).

En fonction du grade du diabète, la prise en charge sera différente : d'un simple examen annuel des pieds à une prise en charge par une équipe pluridisciplinaire spécialisée.

Contact

Consultez également